Danse Country - Régles piste de danse

                    Ou, ce qu'il est souhaitable de faire, ou de ne pas faire

  Le parquet d’une salle  est à respecter tout autant que les danseurs, et un accident est vite arrivé (blessures,  brûlures...). On ne doit pas manger, boire, cracher, fumer, jeter son chewing-gum sur la piste. Pour les mêmes raisons, le port d’éperons qui sont à la fois dangereux pour les danseurs et préjudiciables pour la santé du parquet ou d’armes... n’est pas permis sur la piste.


 
  Les placements se font d’abord sur la 1ère ligne (face aux spectateurs en soirée animée, face à la scène lors de bals),   les retardataires forment les lignes suivantes en s’alignant sur la 1ère. Complétez les bouts de lignes tout en laissant  la place sur le pourtour de la piste pour les danses en couple.
 

  Lorsqu’ une danse est annoncée, adaptez-vous à la chorégraphie du 1er groupe qui lance la danse. Cependant, s’il y a assez de place, il est permis sur une même piste de faire des chorégraphies différentes. L’observation des autres évitera de faire la même danse avec 1 mur de retard dans un endroit différent.


  Essayer de maintenir un alignement parfait, c’est plus facile à gérer et plus joli.


  Prenez le temps d'écouter la musique, son style, son rythme, son tempo afin de choisir la danse qui s'adapte le mieux.
 

  Les variantes sont possibles si elles ne gênent pas les autres danseurs mais de préférence à partir de la 5ème ligne. Il est préférable cependant d’apprendre correctement les pas afin de respecter le travail du chorégraphe. Mettez du style à votre danse, pas du volume.


  Essayez de vous adapter à la chorégraphie de l’endroit où vous vous trouvez dans les autres clubs ou régions lorsque vous constatez des changements.


  Sur une piste encombrée, réduisez vos déplacements et les gestes démesurés. En cas de bousculade, il est de coutume de s’excuser, que ce soit de votre faute ou pas.


  N’apprenez pas une nouvelle danse sur une piste encombrée, essayez de la mémoriser et entraînez-vous en dehors de la piste ou en bout de ligne pour ne pas gêner. Pour enseigner une danse, quittez les lignes pour un endroit dégagé.


  Si vous prenez la danse en cours, attendez une ouverture sur la piste avant d’y entrer, ne traversez jamais une ligne de danseurs et respectez l’alignement. En couple, faites le tour de la piste pour prendre place et ne vous imposez pas sur un couloir de danse surchargé. Il faut savoir passer son tour. Si vous ne dansez pas, quittez la piste sans gêner les autres danseurs.  
 

  Ne touchez jamais le chapeau d'un Cowboy (ou d'une Cowgirl), c'est un manque de respect envers lui et envers l'étiquette de la line dance.


  Si vous souhaitez danser une danse de couple, avec la compagne ou la partenaire d'un autre Cowboy, demandez-lui sa permission pour éviter tout malentendu.
 

  Si en dansant, par mégarde, vous renversez le verre de quelqu'un qui est sur le bord de la piste, il est coutume de le remplacer, et inversement.
 

  Ne vous mettez pas en valeur inutilement, au contraire et par courtoisie, aidez les débutants. Nous ne sommes pas tous des champions de danse, et laissons à chacun le temps et la possibilité d'apprendre à son rythme et à son niveau. N’oubliez pas que chaque danseur a débuté un jour (à ne pas oublier ce jour !).
 

  S'il y a beaucoup de monde sur la piste, faites des petits pas. Amusez vous et évitez les collisions. Si c'est le cas, il est de coutume de s'excuser, que ce soit votre faute ou non.
 

  Toutes les danses ont un intérêt, qu’elles plaisent ou non. Si vous n’appréciez pas une danse, ne la ridiculisez pas pour autant. Evitez les conversations trop bruyantes et les cris en bord de piste et ne vous moquez pas des danseurs qui ont des difficultés à exécuter une danse ou qui ont au contraire leur style bien à eux. Une soirée est à chacun, soyez indulgents.
 

  Par respect pour leur travail, et par courtoisie, on garde le silence, lorsqu’un groupe de danseurs nous propose une démonstration, et nous offre un moment de détente et de plaisir. De même, on ne danse pas, lors de leur prestation… même si on connaît les chorégraphies que le groupe exécute.


  Dans tous les cas, il est de bon ton de remercier, l’orchestre, le DJ, le groupe de démonstration, après chaque musique et/ou chorégraphie, car n’oublions pas : sans musique, pas de danse possible.
 
  Pour finir une règle d’or qui malheureusement est de moins en moins respectée : les débutants sont prioritaires par rapport aux danseurs plus expérimentés qui leurs apprendront le respect de la personne et de la piste de danse.
 

 

      Si nous parvenons à mettre ces règles en pratique,

« danser » restera un grand plaisir, que ce soit lors des cours,

des soirées dansantes ou des répétitions.

  Country Western Story

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×